Afrique du Sud : Les métis ne veulent pas d’un proviseur noir

0
4395
métis
Les élèves de l'école secondaire Klipspruit Ouest ont été interdits de retourner à l'école parce que les parents disent vouloir un directeur de couleur non noir. Photo : Nokuthula Mbatha / ANA Pictures

-Les métis ne veulent pas d’un proviseur noir à l’école secondaire de Klipspruit

Les élèves de l’école secondaire de Klipspruit, une zone « colorée » (métis), ont été forcés de manquer le premier jour du troisième trimestre lundi.

Les parents en colère ont verrouillés les portes de l’école lors d’une manifestation contre la nomination d’un directeur noir.

La nouvelle nomination a amené les parents, à bloquer les portes de l’école et perturber l’apprentissage sauf si le Ministère de l’Education de Gauteng annule sa décision.

Henry Charles, a déclaré que la tension a été déclenchée par la communauté demandant la nomination d’un directeur de couleur.

Selon la communauté, il y aurait un manque de représentation des personnes métisses dans les postes de direction scolaire.

« Nous voulons un principal coloré parce que c’est une zone colorée », a déclaré Charles.

En Afrique du Sud, les personnes métisses sont désignées comme colorées.

IOL rapporte que l’école devrait rouvrir mardi suite à une réunion animée entre le directeur, les responsables du département de l’éducation, l’Union Démocratique des enseignants et les parents.

Il a été décidé que le Ministère devait nommé un nouveau proviseur.