« C’est l’Afrique. Ne nous donnez pas de leçons sur nos élections !! », a déclaré l’Angola à l’UE

0
531
angola

-L’Europe exige des observateurs aux bureaux de votes lors des élections en Angola

L’Angola a rejeté les conditions exigées par une mission d’observation des élections de l’UE qui se préparait à assister aux élections du mois prochain dans le pays.

L’équipe européenne a appelé à un accès sans entrave aux bureaux de votes dans le vaste pays sud-africain lors du scrutin du 23 août.

« C’est l’Afrique. Et nous ne nous attendons pas à ce que personne ne nous impose leurs observateurs ou de donner des leçons », a déclaré le Ministre des Affaires étrangères Georges Chikoti.

« L’invitation est ouverte. Mais nous ne voulons pas conclure des accords distincts avec les organisations (envoi d’observateurs). »

Chikoti a ajouté que les seules organisations avec lesquelles l’Angola avait des accords d’observation des élections étaient l’Union Africaine et le bloc de l’Afrique australe SADC.

« Ce sont les seules institutions pour lesquelles l’Angola doit se conformer aux processus électoraux prévus par la loi ».

Le président Eduardo José Dos Santos, qui a gouverné l’Angola depuis 1979, ne contestera pas les élections du mois prochain.