Dix-huit policiers portugais accusés d’avoir torturés de jeunes noirs

0
958
portuguais torture noirs
Le poste de police d'Alfragide où les hommes auraient été détenus

-Dix-huit officiers de police sont accusés de « torture et autres traitements cruels »

SkyNews rapporte que dix-huit officiers de police d’Alfragide, au Nord-ouest de Lisbonne, sont impliqués dans l’enlèvement et la torture de jeunes noirs.

Ils seront jugés pour « torture et autres traitement cruels » et d’autres accusations découlant de l’incident, à déclaré le bureau du procureur de Lisbonne.

En février 2015, cinq hommes, âgés de 23 à 25 ans à l’époque, sont allés à la station pour protester contre l’arrestation « arbitraire et violente » d’un de leurs amis du quartier Cova da Moura.

La région est connue pour sa grande population du Cap-Vert.

Au cours des 48 heures, ils ont été « victimes de haine, de discrimination raciale et de violence physique et psychologique par des fonctionnaires racistes. »

La police a répondu en invoquant le présomption d’innocence, ajoutant que deux agents avaient déjà été sanctionnés.