Emeutes en Afrique du Sud suite au meurtre de Matlhomola Moshoeu par des fermiers blancs

0
690
afrique du sud
AFP PHOTO / MUJAHID SAFODIENMUJAHID SAFODIEN/AFP/Getty Images

-Des émeutes ont frappées une petite ville d’Afrique du Sud après la remise en liberté des suspects

-Pieter Doorewaad et Phillip Schutte ont tué un jeune garçon de 16 ans

-Les causes de la mort de Matlhomola Moshoeu ne sont pas encore connus

Des émeutes éclatent dans la ville de Coligny en Afrique du Sud après le remise en liberté de deux fermiers blancs accusés d’avoir tué un jeune garçon noir de 16 ans.

Pieter Doorewaad et Phillip Schutt, les accusés, ont agréssé Moswi Moshoeu puis jeter d’une voiture en mouvement.

afrique du sud

Depuis la nouvelle de la remise en liberté des deux suspects Lundi, la colère des habitants ont éclatés. Les commerces des blancs ont étés mise à feu.

Les tensions raciales post-apartheid sont toujours aussi présentes en Afrique du Sud.

emeutes coligny
AFP PHOTO / MARCO LONGARIMARCO LONGARI/AFP/Getty Images

Selon la presse locale, les deux fermiers ont agressés Matlhomola Moshoeu après l’avoir surpris en train de voler des fleurs dans une ferme.

Moshoeu aurait « sauter » du camion alors qu’ils le ramenaient à la police dans la déclaration des deux accusés.

Le Magistrat Magaolo Foso déclare au tribunal « Il n’existe aucun lien entre la preuve du témoin et les deux fermiers accusés ».

Il rajoute également être conscient que l’affaire allait entrainé des tensions dans la région.

De plus, les causes de la mort ne sont pas connus car le rapport de l’autopsie n’a pas encore été transmis au tribunal.

Toutefois, les deux suspects seront de retour au tribunal le 26 Juin 2017.

Les funérailles de Matlhomola Moshoeu se sont déroulés à Coligny, la famille Moshoeu est entre la colère et la douleur.

« Nous souffrons, nous sommes impuissants«