Génocide Rwanda : Les ONG mènent une action en justice contre la banque française BNP

0
480
rwanda bnp

-Environ 800 000 personnes, principalement Tutsi avaient perdus la vie lors des massacres en 1994 au Rwanda

-La banque française BNP est accusée d’avoir financé un achat illégal d’armes

Trois associations non gouvernementales ont déclaré jeudi, qu’ils avaient intenté un procès contre BNP Paribas.

Les ONG accusent la banque de « complicité » dans le génocide de 1994 de l’ethnie Tutsi au Rwanda.

Ainsi la banque française aurait financer l’achat de « 80 tonnes d’armes utilisés pour le génocide » par les Hutu.

« La banque devait connaître les intentions génocidaires des autorités du pays« 

La BNP aurait autorisé le transfert de fond au régime en juin 1994, ont déclarés les groupes dans un communiqué, les accusant de « complicité de génocide, crimes de guerres et crimes contre l’humanité ».

Un porte-parole de la banque a déclaré à l’AFP qu’il ne pouvait pas faire de commentaires sur les allégations, affirmant ne pas avoir « suffisamment de détails ».

La plainte a été déposé en France par Sherpa, qui défend les victimes de crimes économiques, Ibuka France, une association des victimes du Rwanda et le Collectif des Partis Civils de la france pour le Rwanda qui poursuit des réclamations contre des suspects de génocide.

Kigali a accusé à maintes reprises Paris d’avoir participé au génocide et d’être lent à poursuivre les suspects vivant en france.