Plus de 3 300 morts au Kasaï depuis le début du conflit

0
660

-Plus de 3 300 personnes ont été tuées depuis le début du conflit en RDC dans la région du Kasaï selon l’église catholique

Au moins 3 300 personnes ont été tuées dans la province du Kasaï, centre de la République Démocratique du Congo depuis octobre.

Selon un document publié par l’église catholique, le bilan s’élève à plus de 3 000 morts.

Le gouvernement publiera prochainement son propre rapport sur la crise, a déclaré le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mende.

« Au-delà de la vérification de la réalité de ces chiffres, cela démontre qu’il s’agit d’une véritable situation de sécurité qui doit absolument mener à une réaction gouvernementale appropriée pour y mettre un terme ».

La région du centre de la RDC autrefois paisible, a explosé après la mort de Kamwina Nsapu dans une opération militaire en août 2016.

Les militants se sont révoltés contre les autorités congolaises, faisant plus de 400 morts avant que l’église catholique ne divulgue mardi les nouveaux chiffres.

Parmi les victimes, femmes enceinte, bébés, 20 villages détruits par les troupes du gouvernement et deux experts de l’ONU.