Une jeune maman perd ses cinq nouveaux-nés

0
457
une femme

-Une femme qui a donné naissance à des quintuplés dimanche à Oyugis, dans le comté de Homa Bay a perdu ses nouveau-nés

Les quintuplés nés au Matata Nursing Home dans la ville d’Oyugis dimanche matin sont morts.

Les trois nourrissons sont morts mardi matin à l’hôpital Universitaire de Kisii où ils recevaient des soins.

Deux des bébés sont morts vers 6 heures du matin mardi, tandis qu’un autre est mort dimanche soir vers 23h00.

Les responsables ont déclaré que les bébés souffraient de pneumonie et d’autres complications liées à la naissance avant leur arrivée à l’établissement.

Les deux autres sont décédés peu de temps après leur naissance au Matata Nursing Home dans la ville d’Oyugis dimanche matin où leur mère Jacinta Akinyi a été emmenée par des membres de sa famille.

La directrice de l’hôpital, Florence Ogero, a déclaré que les décès ont été provoqué par un collapsus cardio-vasculaire disséminé.

La mère avait peut-être sauté des visites prénatales.

Certains nourrissons étaient nés avec un poids insuffisant et que cela pouvait les exposer à plus de complications entraînant leur décès.

Jacinta Akinyi a décrit la mort de tous ses enfants comme « le plan de Dieu que je ne pouvais rien faire pour contrôler ».

La jeune femme « désemparée » a dit qu’elle prendrait du temps pour accepter sa perte.

« Nous remercions encore Dieu dans tout cela, nous lui laissons tout cela. »

Les bébés étaient trois garçons et deux filles.

Photo: Barrack Oduor/Nairobi News

M. Otieno, infirmier, a déclaré que Mme Akinyi a donné naissance prématurément, à 33 semaines au lieu des 40 semaines normales.

A la naissance, les enfants pesaient 1,5 kilogramme au lieu de 3,5 ce qui est exigé d’un bébé normal à la naissance.