Zimbabwe : Agriculteur blanc exproprié, « Nous n’avons nulle part où aller »

0
626
zimbabwe

-Le Zimbabwe renforce les expropriations d’agriculteurs commerciaux blancs

-Smart et sa famille ont récemment été expulsé de leur ferme

Un commercial blanc et producteur de tabac au Zimbabwe, Robert Smart, âgé de 70 ans, qui a été expulsé de sa propriété par les autorités la semaine dernière a déclaré à News24 que sa ferme est maintenant occupée par des « hommes armés ».

« Les hommes ont maintenant occupé ma ferme et ont traversé toutes les routes qui mènent dans la ferme ».

News24 a rattrapé Smart et sa famille à environ 30km de leur ancienne ferme. Ils étaient occupés à transporter certains de leurs biens ménagers.

« Visiblement secoué », la famille Smart a déclaré qu’ils voulaient retourner dans leur ferme pour continuer leur production.

L’agronome a déclaré que la valeur de la propriété sur le ferme a été saisie, soit 2 millions de dollars.

« Nous n’avons nulle part où aller », le fils de Smart, Darren, a déclaré que toute la famille avait été transformée en mendiants.

« Nous sommes nés et avons été élevés ici au Zimbabwe et nous connaissons aucun autre endroit que Lesbury Farm ».

L’éviction a été effectué pour être redistribuer aux africains.

L’arrestation de Lesbury Farm est survenue peu après que Mugabe a déclaré à ses partisans lors d’un rassemblement que tout les fermiers blancs restants devraient être expulsés de leurs propriétés.

Mugabe souhaite faire place à la jeunesse zimbabwéenne qui n’avaient pas de terres.