18 ans de prison pour avoir violé des enfants au Kenya

0
1984
18 ans

Keith Morris a été condamné à 18 ans pour les infractions sexuelles qu’il a commises alors qu’il était en vacances au Kenya.

Un ressortissant britannique qui s’est lié d’amitié avec des familles vulnérables au Kenya et qui a ensuite abusé de leurs enfants a été condamné à 18 ans et six mois de prison.

Keith Morris, 72 ans, était en mai de cette année, reconnu coupable d’infractions sexuelles commises contre des jeunes filles qu’il avait rencontrées pendant ses vacances à Mombasa entre janvier 2016 et février 2017.

Un couple britannique l’a dénoncé à la police pour ce qu’ils ont qualifié de comportement étrange avec les enfants et le UK National Crime Agency, en collaboration avec le Service national de police du Kenya et l’Unité de protection de l’enfance, a ouvert des enquêtes.

Morris a été accusé de neuf chefs d’accusation de violence envers les enfants, ce qu’il a nié, entamant un procès de trois semaines qui a vu certaines des victimes témoigner par liaison vidéo depuis Mombasa.

Pour sa défense, il a affirmé qu’il était « comme un parent » pour les filles et qu’elles « aimaient » rester avec lui dans les hôtels pour le luxe.

Morris a déclaré au jury qu’il visitait le Kenya depuis près de 30 ans et qu’il s’était d’abord impliqué dans des œuvres caritatives parce qu’il avait vu un enfant gravement brûlé.

Le jury l’a reconnu coupable de quatre chefs de viol d’un enfant de moins de 16 ans, de trois chefs d’agression sexuelle par pénétration d’un enfant de moins de 16 ans, de deux chefs d’agression sexuelle d’un enfant de moins de 16 ans et de deux chefs d’accusation de corrompre le cours de la justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here