Au moins 100 élèves Nigérians ont été victimes de trafic d’êtres humains vers la Libye

0
344
élèves

Au moins 100 élèves de l’école secondaire Idogbo, au Bénin, capitale de l’État d’Edo, ont été victimes de la traite vers la Libye au cours des quatre derniers mois.

L’adjoint principal du gouverneur, Solomon Okoduwa, a fait la révélation dimanche.

Okoduwa a déclaré que ce fait lui avait été révélé par certains enseignants de l’école, préoccupé par la façon dont l’institution était devenue le « terrain de chasse » pour les trafiquants.

« Le gouvernement va intensifier sa campagne contre ce trafic, le groupe de travail de l’Etat contre la traite des êtres humains sera sur la piste des trafiquants d’êtres humains », a-t-il dit.

Il a également averti les étudiants à rester conscients et ne pas être attirés par des gens qui leur promettent une meilleure vie en Europe.

Désormais, signalez quiconque vous dit de voyager en Europe. Ils vous emmènent simplement à travers le désert du Sahara et la mer Méditerranée et vous finirez peut-être par vous retrouver en Libye. Le nombre d’élèves qui ont été victimes de la traite de votre école dans cette courte période est écrasante. La vérité est que beaucoup d’entre eux sont surement emprisonnés là ou font face à un défi ou l’autre. Prendre la route du désert du Sahara et d’autres routes illégales est infernal. Beaucoup sont morts de faim, beaucoup ont été noyés dans la mer Méditerranée à la recherche de pâturages plus verts. Pire encore, les familles de ces personnes qui sont mortes au cours de leur voyage ont été obligées de payer les frais de voyage.

Il ajoute: « Si quelqu’un vous dit de voyager à l’étranger à travers la Libye, dites-lui NON. Si vous devez voyager pour une raison quelconque, voyagez légalement. »

A ce jour, le gouvernement de l’Etat a reçu plus de 3 400 rapatriés libyens au cours des six derniers mois

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here