Aucun regret pour Luca Traini : « J’ai fait ce qu’il fallait faire »

0
368
luca traini fasciste

Luca Traini est dans une cellule à Monteacuto, la même prison où est incarcéré le meurtrier présumé de Pamela Mastropietro.

Lucide, calme, déterminé et pas du tout repentant, Luca Traini, 28 ans, a ouvert le feu sur plusieurs personnes à Macerata, toutes noires, choisis au hasard.

Il a expliqué que la décision de son acte, a mûri après la mort de Pamela Mastropietro et il ne l’a pas regretté, « Jai fait ce qu’il fallait faire ».

Traini se retrouve à Monteacuto, la même prison du meurtrier présumé de Mastropietro. L’italien est « soigneusement gardé à l’écart des autres prisonniers noirs ».

« Il est lucide et déterminé, il n’a pas fait un pas en arrière, il n’a pas changé de version, il n’a même par regretté un seul instant », disent les enquêteurs.

Lors des perquisitions, les enquêteurs ont trouvé une copie de Mein Kampf, un drapeau avec la croix celtique et d’autres publications liées à l’extrême droite ont été saisies à Tolentino, la maison de la mère de Traini.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here