Bahia déclarée capitale Yoruba des Amériques

0
652
yoruba
Le roi et des politiques déclarent Bahia la capitale Yoruba des Amériques

Bahia a été déclarée « capitale Yoruba des Amériques » par le roi Ooni Adeyeye Enitan Babatunde Ogunwusi de l’Ile-Ife, une ville située dans le sud-ouest du Nigeria.

Lors d’un événement qui s’est tenu à Salvador dimanche à l’espace culturel Barroquinha, Bahia a été déclarée capitale Yoruba des Amériques. L’événement a réuni un groupe de politiques, des prêtres et des prêtresses Africaines, et des représentants des communautés noires.

La visite du roi Ooni à Bahia a pour objectif d’élargir les dialogues et de concevoir une coopération dans divers domaines, tels que les gouvernements, les universités et les communautés religieuses.

« Nous reconnaissons nos liens historiques avec Bahia et ce peuple courageux, ainsi que le leadership culturel des personnes d’ascendance africaine qui, au cours des derniers siècles, ont préservé les valeurs culturelles, historiques et religieuses, en particulier dans la vision Yoruba », a déclaré le roi Ooni Ogunwusi. Les efforts bahianais pour racheter l’estime de soi des générations d’Afro-descendants, ainsi que les actions du gouvernement pour promouvoir « la pleine citoyenneté, l’égalité des droits, l’émancipation politique et économique des Noirs » se distinguent.

Selon l’anthropologue Nina Rodrigues, les Yoruba du Nigeria étaient les Africains les plus nombreux et les plus influents de l’État de Bahia au milieu du XIXe siècle, alors qu’à la même époque, la langue Yoruba était devenue la lingua franca dans la ville bahianaise de Cachoeira. Cette année, le Brésil a été choisi pour entamer le calendrier officiel des visites du roi, en faisant de Bahia la centralité, un État pionnier des actions de la « Décennie Internationale des descendants Africains », déclarée par l’ONU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here