Bilan officiel : 12 Africains tentant de fuir un camp abattus par des trafiquants en Libye

Photo : MSF

0
303
passeurs

Douze Africains ont été abattus par des trafiquants d’êtres humains alors qu’ils tentaient d’échapper à un camp en Libye.

« Des trafiquants d’êtres humains en Libye ont tué douze personnes et blessé de nombreux autres après qu’un groupe de 200 Érythréens, Éthiopiens et Somaliens en captivité aurait tenté de s’échapper », a déclaré le HCR dans un communiqué.

L’incident du 23 mai s’est produit à Bani Walid, à environ 180 km au sud-est de la capitale Tripoli, qui est un point de transit pour les migrants qui tentent d’atteindre l’Europe.

Selon les survivants, des personnes ont été abattues alors qu’elles essayaient de s’échapper et lors de tentatives de les récupérer. Les survivants ont parlé d’abus de torture et d’exploitation de la part de trafiquants certains étant détenus en captivité pendant trois ans.

Les autorités ont transféré 140 personnes qui ont réussi à s’échapper des trafiquants vers un centre de détention officiel à Gaser Ben Gashir, à 28 kilomètres au sud de Tripoli.

Le HCR a identifié un grand nombre d’enfants non accompagnés dans le groupe et estime que de nombreux réfugiés et migrants sont en captivité dans ou près de Bani Walid.

Les trafiquants et les kidnappeurs seraient responsables de 20 centres de détention dans la ville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here