Birhanu Legese remporte le marathon de Tokyo alors que Ruti Aga termine première chez les femmes

0
9
tokyo

Legese scelle le quadruplé des victoires au marathon de Tokyo.

Lors de la journée de l’une des pires conditions des 13 années d’histoire du marathon de Tokyo, Birhanu Legese a mis 30 kilomètres pour neutraliser la course.

Legese a bouclé la course en 2:04.48, un bon chrono en une journée où les températures n’ont pas dépassé les 6°C. Avec la pluie torrentielle et des températures basses, il n’y avait pas de doute sur le fait, que la course serait moins rapide.

« Je suis très heureux. Je tiens à remercier les habitants de Tokyo », a déclaré Legese, ravi d’avoir goûté pour la première fois à la douce rédemption après avoir échoué trois fois. « Malgré le mauvais temps, leur gentillesse a affecté ma performance. Le parcours était bon, et si le temps était meilleur, j’aurais peut-être cassé 02:03:00. »

Deux Kényans bouclent le podium, Beden Karoki avec un chrono de 2:08.44, et Dickson Chumba, un ancien jardinier converti en coureur de fond, se classe avec un chrono de 2:08.44, ce qui lui a valu la troisième place.

L’Éthiopie s’est démarqué lors de ce marathon aux conditions exécrables. Dans la course féminine, les trois premières place sont occupées par les éthiopiennes qui n’ont rien laissée à la concurrence.

« Les conditions météorologiques étaient mauvaises, laissant beaucoup d’eau sur l’asphalte, mais la course restait bonne », a déclaré Rut Aga, vainqueur chez les femmes en 2:20.40. « Je devais prendre de l’avance pour gagner. J’ai besoin de m’entraîner pour bien faire lors de la prochaine course. J’aime vraiment les gens de Tokyo. »

Les Éthiopiennes ont remporté le marathon féminin à Tokyo lors de six des huit dernières éditions. Helen Tola (2:21.01), et Shure Demise (2:21.05) clôturent le podium.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here