Blessing Okagbare bat le record Africain du 200m au Wes Kittley Invitational

0
589
200m
UTEP jumper and sprinter Blessing Okagbare at the Utep track.

Blessing Okagbare-Ighoteghonor a annoncé son retour en pleine forme ce week-end avec une course de 22:04 au Wes Kittley Invitational 2018 au Texas.

Okagbare-Ighoteghonor, qui a passé la majeure partie de la saison dernière à soigner une blessure, et qui a subi une intervention chirurgicale pour se rétablir, est devenue la femme la plus rapide du Nigeria avec son record national de 22:04 au 200m.

L’athlète restera au Texas pour faire un essai au 100m et il reste à voir si elle peut également battre le record Africain détenu par la sprinteuse Ivoirienne Murielle Ahoure depuis 2016.

Le Blessing Okagbare-Ighoteguonor du Nigeria a remporté la première place de l’épreuve du 200m au Wes Kittley Invitational à Abilene Christian University à Abilene, Texas, USA, devenant non seulement la leader mondial de l’épreuve cette année, mais a également battu le record africain de 22:07 secondes établi par sa compatriote Mary Onyali-Omagbemi il y a 22 ans lors du Grand Prix Wetklasse à Zurich, en Suisse en août 1996.

En 2013, Okagbare a pris d’assaut un record du 100m Africain en 10:79 pour devenir la première Nigériane à battre 10:80 dans l’épreuve du ruban bleu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here