Cinq ans de prison pour Khalifa Sall, le maire de Dakar

Photo : AFP

0
176
khalifa sall

Le maire de Dakar, Khalifa Sall a été condamné à cinq ans de prison pour fraude.

Khalifa Sall qui visait les élections présidentielles pour février prochain, a été condamné à cinq ans de prison pour fraude.

L’homme politique, maire de Dakar et principal opposant au pouvoir, a démenti les accusations portées contre lui. Il avait été accusé d’utilisation frauduleuse de fonds publics, pour lesquels il avait également été condamné à une amende de cinq millions de francs CFA (7 625 euros).

Il a été déclaré non coupable pour complot criminel, blanchiment d’argent et détournement de fonds publics.

Les procureurs ont demandé une peine de sept ans de prison contre Sall, qui a été jugé avec son directeur financier, Mbaye Touré, et six autres accusés.

Les partisans du maire ont protesté bruyamment dans la salle d’audience bondée lorsque le verdict a été annoncé vendredi.

Le tribunal a entendu des allégations d’un système de fausses recettes pour le riz et le mil, l’argent dont Sall a été accusé d’utiliser à des « fins politiques ».

Sall a déclaré que le procès avait été alimenté par son refus de conclure des accords avec le gouvernement et que l’argent était utilisé pour des dépenses sur des questions sensibles telles que la sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here