Cinq façons de faire du sport en toute sécurité pendant la grossesse

0
21
grossesse

Faire du sport pendant que vous êtes enceinte offre de nombreux avantages pour vous et votre bébé.

La natation
Le sport présente de nombreux avantages pour la future mère, notamment le maintien du poids, l’amélioration du sommeil et de l’humeur, la gestion du travail et la réduction de l’hypertension. La natation et l’aquagym peuvent constituer l’entraînement parfait pour la grossesse, puisque dans l’eau, vous pesez moins que sur terre, vous vous sentirez donc plus légère et plus agile. Un plongeon dans la piscine peut également aider à soulager les nausées, les douleurs sciatiques et les chevilles gonflées. Et parce que bébé flotte avec vous, il est doux pour le relâchement des articulations et des ligaments. Faites juste attention en marchant sur les bords glissants de la piscine et marchez ou glissez dans l’eau plutôt que de plonger ou de sauter. Votre bébé en pleine croissance n’est pas équipé pour gérer les bulles qui se forment dans le corps lorsque vous changez rapidement d’altitude sous la pression de l’eau, donc évitez la plongée sous-marine.

La marche
Pourquoi pas faire un peu de marche? c’est un exercice pratique pour un emploi du temps surchargé jusqu’à votre date d’accouchement et même le jour J. De plus, vous n’avez pas besoin d’équipement spécial ni d’adhésion à un club de gym, mais seulement de bonnes baskets.

Le yoga
Le yoga prénatal est une autre activité idéal pour les futures mamans. Il encourage la relaxation, la souplesse, la concentration et la respiration profonde, une excellente préparation pour la naissance du bébé. Évitez les courbures profondes dans le dos ainsi que les inversions complètes comme l’appui tendu renversé et le Sirsasana, en raison de problèmes de tension artérielle potentiels. Le yoga Bikram est également déconseillé en raison d’une trop forte chaleur.

Cours collectifs de danse ou d’aérobic
Les cours d’aérobic et de danse à faible impact comme la Zumba sont un excellent moyen d’augmenter votre fréquence cardiaque et de faire couler les endorphines si vous êtes un débutant. Lorsque votre abdomen se dilate, évitez les activités qui nécessitent un équilibre minutieux. Si vous êtes une athlète expérimentée, évitez les sauts et les mouvements violents et ne faites jamais d’entraînement jusqu’à épuisement. Si vous débutez dans l’entraînement, optez pour la version aquatique de l’aérobic, idéale pour les futures mamans. Au moins 150 minutes d’activité d’intensité modérée par semaine, par périodes d’au moins 10 minutes, en fonction du niveau de condition physique et du confort, sont conseillées tout au long de la grossesse avec bien évidemment un avis médical.

Le jogging
Voulez-vous augmenter la cadence? Avec l’aval de votre médecin, vous pouvez rester sur la bonne voie pendant la grossesse avec un jogging matinal. Restez sur terrain plat et peut-être même un tapis roulant et apprenez à adapter votre routine. Chaque grossesse est différente, mais le corps peut se sentir complètement différent d’un jour à l’autre. Les ligaments et des articulations desserrés pendant la grossesse peuvent rendre le jogging plus difficile pour les genoux et vous rendre plus vulnérable aux blessures, donc écoutez votre corps et ne faites que ce qui vous convient. Vous pouvez incorporer des exercices de musculation et d’estomac pour renforcer les muscles abdominaux, ce qui peut aider à soulager les maux de dos, ainsi que des exercices du plancher pelvien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here