Cyril Ramaphosa est maintenant président par intérim de l’Afrique du Sud

0
555
cyril ramaphosa

Jacob Zuma a démissionné du poste de président mercredi soir lors d’une allocution télévisée à la nation.

Cyril Ramaphosa est automatiquement devenu président par intérim de la République.

Selon l’article 90 de la Constitution, lorsqu’il y a une vacance au poste de président, ce qui est le cas après la démission de Zuma, la première personne à occuper le poste de président est le vice-président.

« Un président par intérim a les responsabilités, les pouvoirs et les fonctions du président », lit-on dans la Constitution. « Avant d’assumer les responsabilités, les pouvoirs et les fonctions du président, le président par intérim doit jurer ou affirmer la fidélité à la république et l’obéissance à la Constitution. »

Cela signifie essentiellement qu’il ne peut exercer des fonctions présidentielles, comme la signature d’une loi, la nomination ou le déploiement de l’armée avant de prêter serment.

Lorsqu’il y a un président par intérim, un nouveau président doit être élu par l’Assemblée nationale.

L’ANC a indiqué mercredi qu’il aimerait que l’Adresse de l’Etat de la Nation (SONA) soit remise par un président et non par un président par intérim, donc on s’attend à ce que l’Assemblée nationale ait des élections avant vendredi soir.

Le juge en chef doit déterminer une date, dans les 30 jours de la vacance, pour que l’Assemblée nationale élise un nouveau président parmi ses membres. S’il y a plus d’un candidat, cela se fera au scrutin secret.

Si l’Assemblée nationale ne parvient pas à élire un nouveau président dans les 30 jours, le Président doit dissoudre le Parlement et de nouvelles élections nationales doivent avoir lieu.

Mercredi, le Parlement a prévu l’élection du président pour vendredi matin, ce qui aurait été après la motion de censure maintenant non pertinente de Zuma qui avait été déposée jeudi s’il n’avait pas démissionné.

Il est possible que l’élection du président se fasse encore plus tôt, selon la disponibilité du juge en chef Mogoeng Mogoeng et une décision du comité de programmation du Parlement, qui se réunira jeudi matin.

Le président élu, probablement Ramaphosa, cessera d’être député.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here