Deux Ethiopiens et un manager de Dangote Ethiopian tués

0
281
ethiopiens

Deep Kamara, le manager de Dangote Cement Ethiopia, et deux autres Ethiopiens, Beakal Alelign, une secrétaire, et Tsegaye Gidey, un chauffeur, ont été abattus par des hommes non identifiés aujourd’hui.

Beakal Alelign était mère de trois enfants, dont le plus jeune de un an. Les trois personnes ont été tuées alors qu’elles conduisaient dans un endroit local appelé Inchini.

Dangote Cement est situé dans la zone West Shewa de l’État régional d’Oromia, dans le district d’Ada Berga, dans la ville de Mugher, à 85 km à l’ouest d’Addis Abeba.

« Notre communauté est dévastée, Oboo Gallatta était comme un père pour beaucoup d’entre nous », a déclaré notre source qui veut rester anonyme.

« Gallatta » est le nom oromo que les locaux ont donné à Kamara en septembre 2017 lors d’une cérémonie organisée par les autorités locales et Dangote Cement pour régler les différends avec la communauté locale.

Pendant les manifestations Oromo 2016-2017, des manifestants ont incendié à plusieurs reprises des camions et des machines appartenant à Dangote Cement. Depuis septembre 2017, cependant, la réconciliation s’est déroulée lors d’une cérémonie organisée par l’usine et a réuni plus de 1 500 personnes, dont des anciens de la région.

Un membre du cabinet de l’Etat régional d’Oromia, a déclaré qu’il était à l’usine la semaine dernière dans le cadre de discussions continues entre les locaux et la direction de l’usine sur les relations entre les locaux et l’usine. Selon lui, ces discussions se poursuivaient avec un « sens de la compréhension et du respect mutuel des deux côtés » et des représentants du gouvernement régional y participaient. Des enquêtes ont été lancées par la police régionale et fédérale.

Les corps des trois victimes ont été transférés à l’hôpital Minilik cet après-midi pour un examen post-mortem. Selon une source de l’équipe de direction de l’usine, les familles des trois ont été averties de l’incident tragique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here