Elle se pulvérise avec de l’acide et accuse une femme noire

Lizzie Dunn c'est rétracté après avoir dit à la police qu'une femme noire d'une quarantaine d'années lui a pulvérisé le visage avec de l'acide / Photo : CBS2

0
827

Lizzie Dunn de Staten Island a indiqué avoir été attaquée avec de l’acide à un arrêt de bus. L’agresseur était un mendiant, une femme noire d’une quarantaine d’années.

Lizzie Dunn a rapporté, qu’une femme noire dans la quarantaine, a pulvérisé de l’acide sur son visage.

« Je ne connaissais pas la personne », a déclaré Dunn, 52 ans, « Elle a ensuite demandé de l’argent, et je lui ai dit non et désolé ».

C’est à ce moment-là que la supposée femme l’a attrapée par l’épaule, l’a aspergée au visage et s’est enfuie.

Après l’attaque présumée, Dunn court dans une épicerie à proximité et a dit au propriétaire d’appeler le 911.

« Nous pensions que c’était une farce au début, elle est venue ici, elle frappait à la porte […] Elle était presque évanouie et tombait. Quand je vous dis que c’était absolument horrible, on dirait que son visage était en train de fondre », a déclaré Andrew Kenwood, qui travaillait à la charcuterie.

« Il semblait qu’elle pulvérisait beaucoup de fois, comme si elle devait continuer à appuyer sur la buse, avec ma main droite, j’ai essayé d’attraper la canette et de la faire tomber de sa main, et avec ma main gauche, j’essayais de protéger le jet qu’elle vaporisait sur moi », a déclaré Dunn à CBS.

Après une enquête de police, son récit s’est avérée être un mensonge. Les blessures ont été auto-infligées, et elle a avoué à la police que son récit a été fabriquée.

La police n’a pas déterminé si elle ferait face à des accusations de dépôt d’un faux rapport de police.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here