En Afrique du Sud l’Assemblée Nationale vote à grande majorité l’expropriation des terres sans compensation

0
329
julius malema femmes

Les députés ont adopté une motion mettant en place une commission chargée de réviser l’article 25.

Le parti de l’EFF a réclamé la victoire alors que la motion d’expropriation des terres sans compensation à l’Assemblée Nationale a été massivement adoptée.

La motion a été initialement présentée par Julius Malema, le leader charismatique du Economic Freedom Fighters (EFF).

Quatre vingt trois députés ont voté contre, tandis que 241 ont voté en faveur de la motion. Il n’y a pas eu d’abstention.

Le temps de la réconciliation est fini. L’heure de la justice a sonné. – Julius Malema

L’Alliance Démocratique, qui a déclaré qu’il n’était pas nécessaire de modifier la Constitution en raison du lent processus de redistribution des terres, était le résultat de l’échec du gouvernement dirigé par l’ANC ces 25 dernières années et n’a pas soutenu la motion.

La question sera maintenant renvoyée au Comité de révision de la Constitution, qui doit faire un rapport au Parlement au plus tard le 30 août 2018.

Les blancs détiennent à ce jour plus de 80% des terres selon une étude récente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here