Israël propose plus de 3 000 dollars aux Africains pour quitter le pays

Photo : AFP PHOTO / AP AND POOL / Dan Balilty

0
1685
Israël
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu chairs the weekly cabinet meeting in Jerusalem on December 25, 2016. Israel was defiant over a UN vote demanding it halt settlements in Palestinian territory, after lashing out at US President Barack Obama over the "shameful" resolution. / AFP PHOTO / AP AND POOL / Dan Balilty

Israël a déclaré mercredi qu’il paierait des milliers d’Africains vivant illégalement dans le pays de partir, au risque d’être emprisonnés.

La mesure lancé cette semaine offre aux Africains un paiement de 3 500 dollars du gouvernement israélien et un billet d’avion gratuit pour rentré chez eux ou aller dans des « pays tiers ».

Le premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré lors d’une réunion, avoir expulsé environ 20 000 Africains.

Nous avons expulsé environ 20 000 et maintenant la mission est d’expulser le reste.

Une barrière israélienne achevée en 2013 le long de sa frontière avec l’Egypte avait coupé un flux « d’infiltrés illégaux » d’Afrique a déclaré Netanyahu.

La grande majorité venait d’Erythrée et du Soudan, fuyant la guerre et la persécution, ainsi que les difficultés économiques.

Quelque 38 000 Africains vivent illégalement en Israël et que 1 420 sont détenus dans deux centres de détention.

« Au-delà de la fin mars, ceux qui partent volontairement recevront un paiement sensiblement moindre qui diminuera encore plus avec le temps, et des mesures d’application commenceront », a déclaré un fonctionnaire, se référent à l’incarcération.

Netanyahou a qualifié la présence des Africains de menace pour le tissu social et le caractère juif d’Israël, et un ministre du gouvernement les a qualifiés de « cancer ».

Dans ses remarques, Netanyahou a cité la présence importante d’Africains dans les quartiers les plus pauvres de Tel-Aviv, où il a dit que les « anciens résidents », en référence aux Israéliens, ne sentent plus en sécurité.

« Aujourd’hui, nous tenons notre promesse de restaurer le calme, le sentiment de sécurité personnelle et l’ordre public pour les habitants du sud de Tel Aviv et ceux de nombreux autres quartiers », a t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here