James Jackson condamné à la prison à vie

0
110
noirs vie
Photo : AP

Le procureur a demandé au juge « d’envoyer un message à d’autres terroristes potentiels ».

En mars dernier, Timothy Caughman, un homme noir âgé de 66 ans, ramassait des canettes à recycler à Manhattan, à New York, lorsque James Jackson, un suprémaciste âgé de 28 ans, l’a poignardé plusieurs fois par derrière avec une épée.

James Jackson voulait déclencher une guerre raciale mondiale, a déclaré un procureur à un juge qui l’a condamné ce mercredi à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle.

« Je voulait m’excuser pour cette horrible et inutile tragédie. Cela n’aurait jamais dû arriver », a-t-il déclaré. « Et si je pouvais tout recommencer, cela ne serait jamais arrivé, c’est sûr. »

Jackson a déclaré à la police qu’il s’était rendu de Baltimore pour mener l’attaque, car New York est la capitale mondiale des médias. Il a ajouté que le massacre était un « entrainement » pour de nouvelles agressions contre les Noirs.

Le procureur du district de Manhattan, Cyrus Vance, a lu des extraits du manifeste haineux de James Jackson qui se trouvait dans un lecteur de stockage numérique, et qui décrivait « l’horreur de ses actes » après avoir poignardé mortellement Timothy Caughman.

« La guerre raciale mondiale commence aujourd’hui », a déclaré Vance, en lisant le manifeste.

Il a ajouté que Jackson avait appelé à une guerre militaire et biologique visant à « l’extermination » du peuple noir et a appelé les autorités britanniques, chinoises et russes à s’impliquer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here