Je suis une femme et je suis à bout des féministes

0
105
femme

Efia crois être une femme forte, mais elle crois aussi en un homme fort.

Les croyances sont des croyances et chacun a droit à son opinion. Je soutien le girl power, mais dans le monde d’aujourd’hui, il nous est imposé. Détendez-vous les féministes, tout va bien.

Mon inspiration est venue d’un homme. Dieu nous en préserve, qu’un homme a des idées ces temps-ci. Un après-midi, mon petit ami me parlait d’une discussion que sa classe avait eue sur le sport féminin et sur le fait que les chaînes de télévision diffusaient moins de compétitions féminines que celles masculines. Dans une pièce où son autre camarade de classe et lui-même étaient complètement en infériorité numérique, il n’avait pas son mot à dire dans la discussion.

Apparemment, les esprits se sont échauffées dans la salle et les femmes de la classe ont continué à dire que la société était injuste envers la femme à cet égard et que le respect pour la population féminine diminuait par rapport à la population masculine.

Tout d’abord, nous sommes au 21e siècle. Les femmes n’ont jamais été aussi respectées. Les femmes ont plus de droits que jamais auparavant. En ce qui concerne le sport, les chaînes de télévision diffusent les sports qui obtiennent le plus grand nombre d’audiences. De manière réaliste, combien de femmes regardent-elles les émissions sportive au milieu de la journée? Pas assez pour que les chaînes de télévision gagnent de l’argent. C’est une affaire, pas un boycott contre l’athlétisme féminin.

Qu’est-ce qui est arrivé à la galanterie? Pourquoi est-ce si « démodé » de permettre à un homme de faire le sale boulot ou de payer les repas? Les féministes affirment qu’il s’agit d’un signe de manque de respect, mais qu’un homme propose de prendre le chèque ou de réparer un pneu crevé (alias être un gentleman), elles s’offusquent. Cela me semble être un double standard. Il y a un fossé distinct entre la constitution mentale et physique d’un corps masculin et féminin. Il y a une raison à cela. Nous ne sommes pas égaux. L’homme est fait de plus de masse musculaire et la femme a un cerveau plus efficace (je veux dire, je pense que c’est assez impressionnant).

Le corps masculin est censé endurer plus d’effort tandis que la femme est plus délicate. Donc, franchement, à un moment donné de la vie, il est nécessaire de limiter l’intégration des deux. Par exemple, lors de la même discussion en classe que j’ai mentionnée précédemment, une des jeunes filles présentes dans la salle s’est plainte de l’absence de femmes dans le rugby. Je veux dire vraiment? Pouvez-vous imaginer être taclé par un gars de 220 kg? Bien sûr que non. Nos corps sont différents. Ce n’est pas une « inégalité », c’est juste de la science.

Je me considère comme une femme très forte et indépendante. Mais cela ne signifie pas que je ressens le besoin de dénigrer le sexe opposé pour chaque problème que je subis. Tout n’est pas la faute d’un homme. Soyons réalistes, mesdames, bien qu’elles soient de temps à autre crétins, nous avons tendance à être très dures.

C’est beaucoup de donner et de prendre. Nous n’avons pas à prétendre que nous n’avons pas besoin de nos hommes de temps en temps. C’est bien d’être vulnérable. Les hommes et les femmes sont censés se compléter, pas pour être égaux ni trop puissants. Les genres sont destinés à s’équilibrer. Il n’y a rien de mal à cela.

Je suis tout pour être une femme fière et avoir confiance en ce que je dis et ce que je fais. Je crois en moi en tant qu’être humain et femme puissante. Cependant, je ne crois pas que le fait d’être une femme m’autorise à dénigrer les hommes et à prétendre être le genre « dominant ». Il n’y a pas de genre « dominant ». Il n’y a que des hommes et des femmes. Femmes et hommes. Nous coïncidons les uns avec les autres, c’est tout. Il est temps de l’embrasser.
Efia, (26 ans)
France, Paris

🔵 Écrivez-nous un e-mail opinion-lettres@blackstaredition.com
🔵 Partager une photo avec les lecteurs et nous publierons dans les lettres

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here