La France appelle à l’arrestation de Koffi Olomide suite à son interdiction en Zambie

0
3009
olomide

Le chanteur de rumba Koffi Olomide a été interdit d’entrer sur le territoire en raison des nombreuses allégations criminelles contre lui en Zambie et en France.

Les allégations comprennent l’agression du journaliste Jean Mandela en Zambie lors d’une tournée précédente, et l’agression d’une de ses danseuses en 2016 à son arrivée au Kenya. Il avait été rapidement expulsé.

Il a également été accusé d’avoir agressé sexuellement ses danseuses, de les avoir séquestrées et de les avoir employés sans permis valables en France.

Les deux concerts de Koffi Olomide en Zambie ont été annulés.

Le chanteur qui vit en République démocratique du Congo, avait décrit la Zambie comme sa « deuxième maison » et a déclaré qu’il aimerait se produire dans le pays avant de « mourir ».

Photo : Kennedy Gondwe

Des excuses du chanteur de 62 ans ont également été diffusées sur les stations de radio et de télévision Zambiennes.

Le ministre de l’Orientation religieux et national, Godfridah Sumaili, avait prévenu qu’il serait arrêté dès son arrivée dans le pays.

Samedi, l’ambassade de France en Zambie a également appelé à l’arrestation d’Olomide.

L’ambassadeur de France en Zambie, Sylvain Berger, a menacé d’impliquer Interpol pour arrêter Olomide, qui, selon lui, n’a pas encore été blanchi des accusations portées contre lui en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here