La justice suisse suspend les règlements de l’IAAF

0
5
testosterone semenya suisse

La Cour suprême fédérale suisse a ordonné mercredi à l’association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) de suspendre ses règles d’éligibilité à la testostérone en attendant la finalisation de l’appel de Caster Semenya.

Ce qui signifie que l’athlète peut courir sans avoir a réglementer son taux de testostérone.

Semenya a annoncé la semaine dernière qu’elle avait déposé un recours demandant de faire annuler la décision de la Cour d’arbitrage du sport (TAS).

L’IAAF a jusqu’au 25 juin pour répondre à l’appel et à la suite, la Cour suprême suisse devrait rendre une nouvelle décision.

En avril dernier, l’IAAF a introduit une nouvelle réglementation sur le demi-fond. Les « règles d’éligibilité pour la classification féminine » limitent les niveaux de testostérone autorisés chez les femmes ayant l’intention de courir les 400m, 800m et 1 500m.

Les athlètes qui ont un Développement Sexuel Différent (DSD) seraient contraints d’abaisser puis de maintenir pendant six mois leur taux de testostérone à 5 nmol/l.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here