La mère du pasteur qui pulvérisait sa congrégation avec de l’insecticide plaide pour son fils : « Je suivrait mon fils en prison s’il était emprisonné »

0
318
insecticide mère amende

La mère du prophète Lethebo Rabalago, a déclaré aujourd’hui à la Cour qu’elle suivrait son fils en prison s’il était emprisonné.

Le prophète de Limpopo condamné, Lethebo Rabalago, également connu sous le nom de « Doom Prophet », pulvérisait sa congrégation avec de l’insecticide.

Il défendait ses actions, disant qu’il utilisait des méthodes non conventionnelles pour guérir les gens.

Selon lui, le Doom, couramment utilisé pour tuer les insectes, peut guérir le cancer et le VIH.

Le vendredi 9 février, Rabalago avait été reconnu coupable par le magistrat Frans Mahodi devant le tribunal de Mookgopong pour sept chefs d’accusation, trois pour usage abusif d’un produit agricole et, quatre chefs d’agression dans l’intention de causer des lésions corporelles graves.

Doom pasteur Lethebo Rabalago / Photo : Antonio Muchave

La mère du prophète a déclaré aujourd’hui à la Cour de Magistrature de Mookgopong qu’elle suivrait son fils en prison s’il était emprisonné.

Everista Rabalago, 57 ans, a déclaré que la vie sans son fils à la maison serait incomplète. La mère a pris la barre des témoins lors de l’audience lors de la condamnation de son fils Rabalago, qui est pasteur à l’Assemblée générale de Zion à Zebediela.

« Il est tout pour moi, il est le seul à aider depuis qu’il est mon seul fils, il me protège et s’occupe de mon handicap », a-t-elle dit.

La mère de Rabalago a ajouté qu’elle avait entendu parler de l’affaire de son fils dans les médias après que ses collègues lui ont montré des extraits de journaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here