La Sierra Leone organise sa première « journée nationale du nettoyage »

Les résidents de Freetown participent à la première édition de la "Journée nationale du nettoyage" / .Photo : Saidu Bah / AFP

0
384
Residents of Freetown take part in the first edition of the "National Cleaning Day" on May 5, 2018. The first Saturday of each month citizen of Sierra Leone are called to engage in cleaning their streets. / AFP PHOTO / Saidu BAH

La Sierra Leone a tenu samedi sa première « journée nationale du nettoyage » sous la présidence de son nouveau président, Julius Maada Bio, dans le cadre d’une campagne visant à améliorer l’hygiène et le taux de travail des fonctionnaires.

Dans le plus grand bidonville de Kroo Bay, la capitale de Freetown, des centaines d’hommes et de femmes ont passé au crible des tonnes d’ordures ménagères et de déchets plastiques qui obstruaient le système de drainage.

Le commerçant Adama Kamara, qui vit dans le bidonville, a déclaré qu’il était heureux que le président Bio essaye d’améliorer l’environnement « parce que notre pays est trop sale ».

Les déchets ménagers sont tellement jetés dans les caniveaux qu’ils sont constamment bloqués provoquant des inondations pendant les pluies, a-t-il dit.

Michael Aboidu Frazer, un pêcheur dans la cinquantaine, a dit que le nettoyage aurait un grand effet sur les bidonvilles.

La zone est « parmi les communautés sujettes aux catastrophes à Freetown avec (a) un problème d’inondation pérenne qui causent souvent des décès et des dommages aux propriétés pendant la saison des pluies », a-t-il dit.

Le nettoyage a été annoncé par le bureau du président Bio le mois dernier, deux jours après un rassemblement dans lequel le nouveau chef, un ancien général qui était brièvement au pouvoir dans les années 1990, a déclaré qu’il serait un adepte de la « discipline ».

Les journées de nettoyage auront lieu le premier samedi de chaque mois, de 07h00 à 12h00, a indiqué un communiqué publié par la présidence.

Bio a ajouté que tous les fonctionnaires et les ministres du gouvernement devraient être au travail de 08h30 à 16h45, et que lui et le vice-président effectueraient des contrôles rapides.

« Le fait de ne pas se présenter au travail à temps donnera lieu à des mesures disciplinaires et à un licenciement sommaire potentiel », indique le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here