Le Botswana exige la démission de Kabila

0
471
armés joseph kabila rdc botswana

Le Botswana a exigé au président Joseph Kabila de démissionner.

Le ministère des Affaires étrangères a publié un communiqué sur la situation en République Démocratique du Congo qui est particulièrement mauvaise.

Le Gouvernement de la République du Botswana souhaite exprimer sa préoccupation au sujet de la tendance inquiétante selon laquelle certains dirigeants politiques refusent de renoncer au pouvoir à l’expiration de leur mandat.

Ces dirigeants ont maintenant recours à des mesures telles que retarder la tenue d’élections ou modifier leurs constitutions nationales pour prolonger leur mandat. Il est clair que de tels dirigeants sont guidés par leurs propres intérêts, au lieu de ceux des gens qu’ils gouvernent.

La République Démocratique du Congo est un exemple typique. Nous continuons d’assister à une détérioration de la situation humanitaire dans ce pays, principalement parce que son chef a retardé de manière persistante la tenue d’élections et a perdu le contrôle de la sécurité de son pays.

Le Botswana exhorte donc la communauté internationale à exercer davantage de pressions sur les dirigeants de la République démocratique du Congo pour qu’ils renoncent au pouvoir et ouvrent la voie à l’instauration d’une nouvelle dispense politique.

Joseph Kabila a pris le pouvoir en 2001 après l’assassinat de son père et devait démissionner en 2016.

Cependant, il a renoncé à deux accords et refuse de quitter ses fonctions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here