Le pasteur qui pulvérisait sa congrégation avec de l’insecticide écope d’une amende

0
307
insecticide mère amende

La justice sud-africaine a condamné à une amende le prophète autoproclamé qui aspergeait le visage de ses fidèles d’un insecticide.

Lethebo Rabalago, le prophète de Limpopo, qui a provoqué l’indignation sur les médias sociaux en pulvérisant d’insecticide Doom sa congrégation pour « guérir », a été condamné à une amende de 21 000 rands.

Le chef de l’Assemblée générale du Mont Zion, âgé de 25 ans, paiera son amende par tranches de 3 000 rands par mois, a déclaré mardi son avocat à la Cour.

Doom pasteur Lethebo Rabalago / Photo : Antonio Muchave

Le magistrat de Mookgopong, Frans Mahodi, a condamné Rabalago à un an de prison ou à une amende de 6 000 rands pour avoir enfreint la loi de 1947 sur les stocks et les remèdes agricoles, qui traite des opérateurs de lutte antiparasitaire.

Il a également été condamné à trois ans de prison ou à une amende de 30 000 rands pour voies de fait dans l’intention de causer des lésions corporelles graves. Cependant, la moitié de l’amende pour agression a été suspendue.

En 2016, avant le procès, Rabalago a dit qu’il utilisait Doom, l’essence et le feu pour « glorifier Dieu » quand il priait pour la guérison de ses disciples.

C’était la raison pour laquelle il utilisait des matériaux dangereux pour prier pour la guérison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here