Leaving Neverland: ce qu’il faut savoir

0
21
neverland
Photo: HBO

La production HBO/Channel 4 présente les témoignages de deux hommes qui allèguent que le chanteur les a sexuellement agressés dans leur enfance.

Malgré les multiples menaces juridiques de la famille Jackson, HBO et Channel 4 diffuseront le documentaire Leaving Neverland le mois prochain ainsi qu’une émission spéciale lundi soir dans laquelle Oprah Winfrey interview Robson et Safechuck.

La nouvelle bande-annonce propose un aperçu sur le film en deux parties de quatre heures présenté au festival du film Sundance le mois dernier et présentant les témoignages de James Safechuck et de Wade Robson, qui affirment que Jackson les a agressés sexuellement dans leur enfance.

Leaving Neverland?

Le film explore les expériences de deux hommes que Jackson avait liés d’amitié alors qu’ils étaient de jeunes garçons: James Safechuck, âgé de 10 ans, et Wade Robson, âgé de 7 ans.

Les deux hommes ont décidé de prendre la parole et de faire face à la colère inévitable de la famille, de fans et d’avocats.

La famille de Michael Jackson a déjà adressé une lettre au PDG de HBO dans lequel il qualifie le film de « nouvelle production sournoise dans une tentative scandaleuse et pathétique d’exploiter et de rentabiliser Michael Jackson. »

Que voit-on dans la bande-annonce?

Dans une série de photos, vidéos et interviews, la bande-annonce du film montre différents moments passés par les jeunes garçons avec Michael Jackson. « Tout le monde voulait rencontrer Michael ou être avec Michael et vous êtes juste une vedette, puis il vous aime bien », a déclaré Safechuck.

« J’avais sept ans. Michael demanda: Est-ce que vous et la famille voulez venir à Neverland? », a déclaré Robson. « Les journées étaient remplies d’expériences d’aventure magiques d’enfance, jouant aux jeux de hasard, regardant des films, mangeant de la malbouffe, tout ce que vous pourriez souhaiter comme un enfant. »

Après une photo de Michael et de Robson enfant, la scène se coupe et montre Robson adulte en larmes.

Un message d’anniversaire séparé montre Michael souriant: « Bonjour Wade. Aujourd’hui, c’est ton anniversaire. Félicitations. Je t’aime. Au revoir. »

Robson dit ensuite: « Il m’a dit que s’ils découvraient ce que nous faisions, nous irions en prison pour le reste de nos vies. »

Qui sont les accusateurs?

James Safechuck et Wade Robson ont ​​intenté une action en justice au civil contre le domaine de Jackson en 2015, affirmant qu’ils avaient tous deux été agressés sexuellement par le chanteur.

Safechuck a rencontré Jackson, âgé de neuf ans, lorsqu’ils sont apparus ensemble dans une publicité pour Pespi. Il a ensuite accompagné le chanteur durant la majeure partie de sa tournée de Bad et, presque 30 ans plus tard, l’a accusé de l’avoir agressé près de 100 fois. Lors du procès, Safechuck a affirmé avoir pris part à la cérémonie secrète au cours de laquelle il avait reçu un certificat de mariage et une bague en guise de confirmation de leur « amour éternel ».

Wade Robson avait cinq ans quand il a rencontré Michael Jackson, et l’a défendu pendant plus de 20 ans, lors des accusations contre le Roi de la pop. Il a effectivement témoigné pour sa défense après que Jackson eut été inculpé d’abus sexuel sur un enfant en 2005.

Il a déclaré qu’il avait dormi plusieurs fois dans la chambre de Jackson mais qu’il n’avait jamais été molesté.

Après la mort du chanteur, Robson a demandé à prendre part au spectacle The Immortal World Tour de Michael Jackson en 2011. Il n’a pas été sélectionné.

Il a également participé aux nombreux hommages du chanteur.

Que dit le réalisateur du film?

La famille Jackson a nié les allégations et condamné le réalisateur Dan Reed avec véhémence pour avoir centrer le film uniquement sur les deux hommes et leurs familles, sans présenter d’autres voix.

Le film est qualifié de « marathon unilatéral de propagande non vérifiée visant à exploiter sans vergogne un homme innocent qui n’est plus ici pour se défendre ».

Le domaine de Michael Jackson a entamé une action en justice contre HBO, clamant que le film enfreint une clause de non-dénigrement d’un contrat de 1992. Selon la plainte, lorsque HBO a diffusé Michael Jackson in Concert in Bucarest: The Dangerous Tour, la clause les empêchait de dénigrer le chanteur dans ses œuvres futures.

« Ce n’est pas un film sur Michael Jackson », a déclaré le réalisateur Dan Reed. « Ce n’est pas un film sur Michael Jackson qui maltraite les petits garçons. C’est un film sur deux familles et sur la façon dont deux familles ont accepté ce que leurs fils leur avaient révélé de nombreuses années après la mort de Jackson. »

Le domaine de Michael Jackson prétend que cela pourrait coûter à HBO jusqu’à 100 millions de dollars en dommages et intérêts.

Le réalisateur parle cependant de la possibilité d’un deuxième film. « Je crois qu’il y a eu beaucoup d’autres victimes », a-t-il déclaré. « Nous voulions nous concentrer sur James et Wade et leurs familles, qui entretenaient de très longues relations avec Jackson. Je suis sûr qu’il y en a d’autres qui sortiront au moment opportun. Nous verrons. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here