Les Africains en Libye sont toujours soumis à des conditions inhumaines

0
1974
inhumaines nigérians ivoiriens

Un homme érythréen âgé de 22 ans est mort d’une tuberculose aggravée par une grave malnutrition après avoir été secouru en mer et emmené en Italie.

Beaucoup de ceux qui évitent la noyade lors de la traversée de la Méditerranée vers l’Europe arrivent en Italie dans une forme physique terrible.

Lundi, un navire géré par Proactiva Open Arms, a amené 93 personnes, dont des Erythréens, en Italie après les avoir secourus dimanche d’un bateau en caoutchouc surpeuplé au large de la Libye.

Tous ceux qui sont arrivés lundi avaient la peau sur les os, et leurs muscles étaient atrophiés. De toute évidence, les conditions en Libye sont inhumaines.

Segen, dont le nom complet n’a pas été donné, a débarqué à Pozzallo, un port sur la côte sud de la Sicile.

Pesant seulement 35 kg, Segen avait besoin d’aide pour marcher et a été immédiatement transporté à l’hôpital, où il est mort moins de 12 heures plus tard, selon le chef de la salle d’urgence de l’hôpital local. De toute évidence, les conditions en Libye sont inhumaines.

Les arrivées en Italie en provenance de Libye ont chuté de plus de 72% cette année par rapport aux données officielles.

Ceux qui voyageaient avec Segen ont déclaré avoir été retenus par des trafiquants dans un grand entrepôt pendant des mois, où ils ont été torturés et battus, selon Medu, une organisation caritative apportant un soutien psychologique à ceux qui arrivent à Pozzallo.

On estime que des centaines de milliers d’Africains restent en Libye. Ceux qui arrivent en Italie racontent qu’ils ont été extorqués, battus, torturés, violés, affamés et forcés de travailler sans salaire.

Environ 70% d’Africains interrogés par Medu ont déclaré avoir été privés de nourriture et d’eau pendant leur séjour en Libye, « Beaucoup d’autres meurent en Libye et nous ne savons rien à ce sujet », a déclaré Barbieri.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here