« Les racistes doivent aller en Australie » – Julius Malema

0
1200
julius

Le leader du EEF, Julius Malema répond à Peter Dutton, le ministre australien des Affaires intérieures lors d’un rassemblement à Ermelo Mpumalanga.

Les racistes doivent se rendre en Australie, mais doivent laisser les clés de leur équipement et de leurs biens derrière eux, a déclaré le dirigeant du EFF, Julius Malema, lors d’un rassemblement de la Journée des droits de l’homme « EFF Human Rights Day Rally » à Mpumalanga mercredi.

« Un pays raciste comme l’Australie dit l’EFF veut tuer des fermiers blancs, ils doivent venir en Australie », a expliqué Malema à une foule rugissante et vêtue de rouge au stade Mpumalanga.

S’ils veulent y aller, ils doivent partir.

Cependant, il a ajouté, « Ils doivent laisser les clés des tracteurs parce que nous voulons travailler la terre, ils doivent laisser les clés des maisons, parce que nous voulons vivre dans ces maisons. »

« Ils doivent laisser tout ce qu’ils n’ont pas fait venir en Afrique du Sud. » Il a dit que ceux qui ont émigré doivent « partir tranquillement » parce que ceux qui sont restés « sont trop occupés ».
Il croyait que ceux qui allaient en Australie seraient pauvres là-bas, « Ils sont riches ici parce qu’ils exploitent les noirs. »

En tant que tels, ceux qui sont partis reviendraient finalement « avec la queue entre les jambes » et à ce moment-là « nous les embaucherons parce que nous serons les propriétaires de leurs fermes », a déclaré le chef du parti.

Malema a déclaré que certaines personnes et institutions ont mal compris les membres du EFF.

Aujourd’hui nous disons, parlons de comment allons-nous exproprier des terres sans compensation […] En fin de compte, la politique devait être mise en œuvre parce que: « notre terre est notre dignité ».

Plus tôt ce mois-ci, le ministre australien des Affaires intérieures, Peter Dutton, a déclaré que les visas pour les fermiers blancs sud-africains devraient être examinés à la suite des démarches au Parlement pour l’expropriation des terres sans compensation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here