Libéré sous caution pour le viol d’une ado de 16 ans, il tue la victime

Gauche : Quinn James, qui est accusé d'avoir violé Mujey, puis de l'avoir assassinée. Droite : Le coaccusé de James, Gerald Bennett, accusé d'avoir aidé à planifier et à exécuter le meurtre de Mujey en échange d'une voiture / Photo : Grand Rapids Herald / AP

0
657
caution

Un violeur présumé a été accusé d’avoir assassiné sa victime âgée de 16 ans pour l’empêcher de témoigner contre lui.

Quinn James a été accusé du meurtre au premier degré de Mujey Dumbaya, qui a été retrouvée à moitié nu et étranglée en janvier dans les bois à 50 mètres de sa maison à Grand Rapids.

Il l’aurait tuée après l’avoir dénoncé aux flics pour l’avoir agressée sexuellement pendant l’été 2017, alors qu’il était libre avec une caution de $ 100 000.

James aurait tué Mujey avec Gerald Bennett, qui a donné à son co-accusé une voiture en guise de paiement pour le crime, selon un communiqué publié mercredi.

Bennett fait face à une accusation de complicité de meurtre. On croit qu’il a été l’ami d’un ami de James, qui nie l’agression sexuelle et le meurtre.

Le juge du district de Kentwood, William Kelly, qui a traité de l’affaire d’agression sexuelle de James, a déclaré après : « Lorsque j’ai établi le cautionnement de $ 100 000, Mujey était vivante. »

Et le procureur du comté de Kent, Chris Becker, a défendu cette somme. Il a dit : « $ 100 000 n’est pas un montant insignifiant. »

C’était une caution substantielle en espèces que Kelly a mise en place. Il a réglé la caution. Ça arrive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here