Moise Katumbi a détenu la nationalité italienne, mettant en péril ses espoirs présidentielles

0
178
moise katumbi

Le président du mouvement « Ensemble », Moise Katumbi a détenu la nationalité italienne d’octobre 2000 à janvier 2017.

Moise Katumbi a détenu la nationalité italienne d’octobre 2000 à janvier 2017, a annoncé mercredi la ville italienne où il résidait, mettant en péril ses espoirs de disputer une élection présidentielle plus tard dans l’année.

Le procureur général de la République démocratique du Congo a déclaré la semaine dernière qu’il avait ouvert une enquête sur des allégations concernant la nationalité italienne de Katumbi.

Selon la constitution congolaise, ses ressortissants ne peuvent pas détenir la double nationalité et doivent demander au gouvernement de récupérer leur citoyenneté s’ils prennent une nationalité étrangère.

La ville de San Vito dei Normanni, dans le sud de l’Italie, a confirmé dans un courriel à Reuters que Katumbi détenait la citoyenneté italienne depuis plus de 16 ans.

Le statut de citoyen en Italie est généralement enregistré par les mairies locales. Le porte-parole de Katumbi n’a pas répondu aux multiples demandes de commentaires sur la nationalité de son patron.

Dans une vidéo diffusée lundi, Katumbi a déclaré que personne ne pouvait contester sa nationalité congolaise, mais n’a pas nié avoir détenu la nationalité italienne.

Katumbi a été contraint à l’exil en mai 2016 lorsque les procureurs l’ont accusé d’avoir embauché des mercenaires étrangers et il a été condamné le mois suivant à trois ans de prison pour fraude immobilière. Il nie toutes les accusations portées contre lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here