Roland Garros : Williams « n’a pas de sentiments négatifs » envers Maria Sharapova

Sharapova a battu Williams lors de la finale de Wimbledon en 2004 / Photo : Getty

0
226
sharapova

Serena Williams dit qu’elle n’a aucun sentiment négatif envers Maria Sharapova et elle est surprise que l’autobiographie récente de la Russe était tellement à son sujet.

Williams a décrit le livre comme étant « à 100% des rumeurs » et a déclaré que les femmes devraient s’encourager mutuellement plutôt que de détailler les incidents dans les vestiaires sous un jour moins favorable.

La paire se rencontrera dans le quatrième tour de Roland Garros lundi dans leur premier match depuis l’Open d’Australie 2016.

« Je pense que Serena me détestait d’être la fille svelte qui l’a battue, contre vents et marées, à Wimbledon », écrit-elle dans son autobiographie de 2017 intitulée « Unstoppable: My Life So Far ».

Je pense qu’elle me détestait de la voir à son plus bas moment, mais surtout je pense qu’elle me détestait pour l’avoir entendu pleurer. Elle ne m’a jamais pardonné pour ça.

Williams a donné sa première réponse à ce livre alors qu’elle faisait face à des questions suite à sa victoire au troisième tour face à Julia Gorges à Paris.

« Je pense que le livre était 100% des rumeurs, ce qui était un peu décevant », a-t-elle dit. « J’ai pleuré dans les vestiaires plusieurs fois après une perte, et c’est ce que j’ai vu beaucoup de gens faire. »

Je pense que c’est normal, je pense que ça montre plutôt la passion et le désir et, vous savez, la volonté que vous devez vouloir faire là-bas et faire de votre mieux.

« Je pense que ce qui se passe là-bas devrait certainement rester là et ne pas nécessairement en parler d’une manière pas si positive dans un livre », déclare Williams.

« Je n’ai aucun sentiment négatif envers elle, ce qui, encore une fois, c’était un peu décevant de voir dans ce livre des rumeurs […] J’ai surtout l’impression que d’avoir une fille, j’ai l’impression que la négativité est enseignée, je crois que nous devrions nous encourager les uns les autres, et le succès d’une femme devrait être l’inspiration d’une autre, et je l’ai dit mille fois », a-t-elle dit.

En tant que fan, je voulais lire le livre et j’étais vraiment excité de le voir sortir et j’étais vraiment heureux pour elle […] Et puis le livre était beaucoup sur moi, j’étais surpris de cela, pour être honnête, j’étais comme : Oh, d’accord, je ne m’attendais pas à lire un livre sur moi, ce n’était pas nécessairement vrai.

« Je ne savais pas qu’elle me regardait autant, ou était tellement impliqué dans ma carrière », ajoute Williams.

Sharapova débarrassée des blessures est de retour d’une interdiction de dopage de 15 mois en avril dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here