Scandale écologique en Gambie : Une entreprise chinoise pointée du doigt

0
451
écologique

Une entreprise chinoise implantée en Gambie, est accusée d’être à l’origine de ce désastre écologique.

Six hommes qui ont manifesté contre la pollution de la mer de Gunjur, en Gambie, ont été arrêtés par la police selon Farida Nabourema.

L’entreprise chinoise, Golden Lead, installé sur le littoral sud-ouest Gambien est accusée d’être impliquée dans une catastrophe écologique qui a ravagé les côtes et l’océan « source de revenue pour plus de 2 000 familles ».

Parmi les personnes arrêtées figurent Sulayman Bojang, Fanding Chanter Darboe, Buba Kombo Touray, Ebrima Camara et Lamin Jammeh.

Le porte-parole de la police, David Kujabi, a confirmé l’arrestation à The Standard. Il a déclaré que les six personnes avaient été arrêtées pour incitation au crime.

Elle a également révélé que la compagnie a réinstallé ses pompes de vidange et son drapeau après avoir été désinstallés par les jeunes de la communauté.

Des milliers de cadavres de poissons avaient déjà commencé à s’échouer. Ces déchets s’étalent sur tout le long des côtes. Ils ont provoqué de lourds dégâts pour l’industrie de pêche locale.

Une première manifestation écologique a eu lieu en mai suivi d’une amende de 25 000 dollars infligée aux responsables par L’Agence nationale de protection de l’environnement.

L’entreprise avait également reçu l’ordre d’enlever les tuyaux d’eau et matériel usés de la mer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here