Un chanteur populaire Zimbabwéen écope d’une amende pour un clip jugé obscène

0
171

Tawanda Mumanyi, populairement connu sous le nom de Seh Calaz, a été condamné à une amende de 100 dollars par un magistrat de Harare.

Le chanteur a été sanctionné pour avoir enregistré en 2017 une chanson qualifiée à la fois « d’indécente et d’obscène ».

La magistrate, Josephine Sande, l’a reconnu coupable d’avoir enfreint la loi sur la censure et le divertissement en écrivant la chanson « Kurova Hohwa ».

Seh Calaz a jusqu’au 25 mai pour régler l’amende, passer ce délai, le chanteur passera un mois en prison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here