« Rafiki », un film sur les lesbiennes interdit au Kenya

0
507
rafiki

Le premier film kenyan figurant au festival de Cannes a été interdit par le Kenya Film Classification Board (KFCB).

Cette année, pour la première fois, un film Kenyan sur l’homosexualité sera projeté au Festival de Cannes.

Rafiki, qui signifie « ami » en kiswahili, raconte l’histoire de deux jeunes femmes qui tombent amoureuses.

Son réalisateur, Wanuri Kahiu, a partagé l’information sur l’interdiction nationale du film sur Twitter.

Je suis vraiment désolé d’annoncer que notre film Rafiki a été interdit au Kenya. Nous pensons que les Kenyans adultes sont suffisamment mûrs et perspicaces pour regarder le contenu local, mais leur droit a été refusé.

Selon le KFCB, « le film fait la promotion du lesbianisme au Kenya » ce qui est en contradiction avec la Constitution du pays.

Le président kényan, Uhuru Kenyatta, a déclaré que les droits des homosexuels n’avaient « aucune importance pour le peuple Kenyan ».

« Ce n’est pas une question de droits de l’homme, c’est une question de notre propre base en tant que culture », a-t-il déclaré.

Dans un post sur Facebook, le lendemain de la diffusion de l’interview, Mutua, membre du KFCB, a salué la position du président.

« En tant que conseil d’administration, nous sommes restés fermes sur ce sujet et défendrons le bien commun de la société en veillant à ce que les contenus cinématographiques et audiovisuels ne promeuvent pas ou ne légitiment pas l’homosexualité dans ce pays », écrit-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here