Un membre du KKK accusée d’avoir battu et poignardé une femme à mort après s’être lié d’amitié avec elle

0
4348
kkk

Un membre du KKK a été arrêté et accusé de meurtre au deuxième degré. Il est accusé d’avoir tué, MeShon Cooper, après s’être lié d’amitié avec elle.

Ronald Lee Kidwell, 47 ans, a été arrêté le 14 juillet, le même jour où le corps de MeShon Cooper a été retrouvé à sa résidence.

Cooper, 43 ans, avait disparu depuis une semaine lorsque son corps a été découvert par des policiers de Shawnee, Lenexa et de la police de Kansas City.

Les autorités ont été amenées à la maison de Kidwell après que des membres de sa famille aient signalé sa disparition.

Lorsque la police est arrivée à la maison, ils ont remarqué une forte odeur d’eau de Javel.

Après avoir demandé un mandat de perquisition, la police a trouvé le corps de Cooper à l’intérieur.

La voisine de Kidwell, Kathleen Brown, a déclaré à la police que Cooper avait visité la maison du suspect environ 10 jours avant sa disparition, selon le Kansas City Star.

Brown a affirmé que, après le départ de la victime, Kidwell l’a qualifiée de « black b**ch » et a utilisé une insulte raciale à propos de Cooper.

Kidwell, qui a été accusé de meurtre au deuxième degré, se drape souvent dans le drapeau confédéré, selon les membres de sa famille.

Sa fille, Crystal Foster, a déclaré au journal qu’il se vantait aussi de son appartenance au Ku Klux Klan et lui a envoyé des photos de son tatouage à croix gammée sur son bras gauche.

« Il a été un monstre toute sa vie », a déclaré Foster. « Il est la vraie définition du mal. »

Les membres de la famille se souviennent que Cooper était une « personne merveilleuse » qui était « pleine de vie, de rires et de joie ».

Cooper, qui a été diagnostiqué avec le lupus, a un fils de 25 ans qui vivait avec elle.

Un compte GoFundMe a été créé pour le bénéfice du fils de Cooper. Lundi soir, il a amassé 3 000 dollars de son objectif de 10 000 dollars.

La caution de Kidwell a été fixé à 1 million de dollars. Dans une interview avec la police, Kidwell a avoué avoir tué Cooper en la frappant à plusieurs reprises et en la poignardant, mais a affirmé que c’était de la légitime défense.

Il a également dit à la police que ses actions n’étaient pas préméditées.

Selon les membres de la famille, Kidwell a toujours eu pour but de cibler les victimes en fonction de leur race.

« Il fait semblant d’être amis avec des personnes noirs et ensuite il les font du mal », a déclaré Foster au Star.

Il a passé 15 ans en prison pour diverses accusations de voies de fait, dont une accusation d’agression sexuelle en 2011.

Pendant cet incident, Kidwell a frappé une femme endormie sur la tête avec un marteau avant de l’agresser sexuellement.

Selon les dossiers de la police, il a plaidé coupable et a été condamné à cinq ans de prison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here