Un sketch blackface au Koweït provoque un tollé

0
378
blackface

Une émission de télévision koweïtienne diffusé pendant le ramadan, Block Ghashmarah, a utilisé des acteurs et des stéréotypes pour dépeindre le peuple Soudanais.

Les représentations de personnes du pays Africain ont conduit à des accusations de racisme.

L’émission a utilisé des acteurs déguisés en noir pour représenter le peuple Soudanais de paresseux et se moquant de la façon dont ils parlent.

L’acteur Hasan al-Ballam qui a défendu le sketch s’est depuis excusé sur son compte Instagram pour « l’offense causée ».

Waleed Abdülhamid qui est professeur de musique à Humber College, a également dénoncé le blackface et les stéréotypes dépeints : « Nous sommes une nation de paresse ? C’est complètement un gros mensonge. Je peux vous dire, un très gros mensonge. »

Vous pensez êtes drôle mais vous n’êtes pas drôle du tout […] C’est dégoûtant et c’est pas du tout acceptable.

L’émission, Block Ghashmarah, qui se dit satirique est diffusée à travers le monde, et il n’est pas rare que les chaines du Golfe utilisent le blackface.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here