Une femme devient la première personne condamnée à de la prison en Afrique du Sud pour racisme

Vicki Momberg lors d'une séance précédente / Photo : Netwerk24

0
2791
femme momberg

Pour la première fois dans l’histoire du pays, un tribunal d’Afrique du Sud a condamné une femme blanche à de la prison pour insultes racistes.

Vicki Momberg a été condamnée mercredi à trois ans de prison pour avoir utilisé des insultes racistes pour décrire les policiers noirs qui étaient venus l’aider après un vol en 2016.

L’incident avait été filmé et Momberg avait été reconnu coupable en novembre de l’année dernière ce que l’on dénomme, « crimen injuria », ou portant intentionnellement atteinte à la dignité d’une autre personne.

Pendant l’incident, Momberg a déclaré aux policiers qu’elle ne voulait pas être assistée par une personne noire et elle a menacé de recourir à la violence physique. Dans la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Momberg avait qualifié les noirs de « kaffirs », un terme péjoratif fréquemment utilisé pendant le régime d’apartheid en Afrique du Sud.

« Si je vois un kaffir, je lui roule dessus », a-t-elle dit. « J’ai une arme à feu. Je vais tirer sur tout le monde. »

Les autorités en Afrique du Sud ont défini le mot comme discours de haine et ont fait des démarches pour criminaliser son utilisation. Momberg est maintenant la première personne à être condamné pour son utilisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here