Une pétition contre une statue de Gandhi au Malawi

0
2540
gandhi statue
Photo : Getty Images

Des activistes ont lancé une campagne pour contraindre le Maire de Blantyre City, d’annuler la construction d’une statue du Mahatma Gandhi.

Des activistes dénoncent le fait que Gandhi était un raciste qui pensait que les Africains étaient des « Kaffirs ». Il a longtemps affiché une attitude méprisable envers les Africains, et estimait que l’Indien était « bien supérieur, en termes de capacité, de fiabilité et d’obéissance, au Kaffir moyen », cité dans « The Collected Works of Mahatma Gandhi » (p. 50-51). Il a trouvé cela « insultant » que des Africains soient « placé dans la même catégorie que les Indiens » (p. 220).

Il pensait que les Africains étaient des « barbares » (p. 367). À diverses occasions, il a demandé avec succès la séparation des Indiens des Africains, revendiquant l’infériorité des Noirs (p. 368 et 369).

Une conviction générale semble prévaloir dans la colonie selon laquelle les Indiens ne sont guère meilleurs, voire pas du tout, que les sauvages ou les indigènes d’Afrique. Même les enfants apprennent à croire de cette manière, ce qui induit l’Indien d’être traîné dans la position d’un Kaffir. (p. 193).

Il a estimé que « la race blanche en Afrique du Sud devrait être la race prédominante » (p.255-6).

Le sexisme et la misogynie de Gandhi sont également bien documentés. Il considérait les femmes comme des créatures manipulatrices qui stimulaient les désirs fantasmagoriques des hommes, blâmant les femmes d’être responsables des violences domestiques qu’elles ont subi. Il pensait que les femmes violées ou abusées sexuellement ou dont la « pureté est violée » devraient envisager le suicide « par la force », selon Sujata Patel dans Construction And Reconstruction Of Woman In Gandhi (page 278).

5 000 signatures à récolter

La pétition en ligne « Stop Erecting Racist Mahatma Gandhi’s Statue at Ginnery Corner, Blantyre, Malawi » vise à contraindre le gouvernement à annuler la construction. À ce jour, le compteur de la pétition affiche plus de 3 000 signatures. Le côté raciste de Gandhi a incité beaucoup à renier l’idée de placer la statue de Gandhi sur le sol Africain. Au Ghana, le président de l’Inde a dévoilé une statue de Gandhi dans les locaux de l’Université du Ghana en 2016. Suite aux révélations, la statue a été retirée de l’Université du Ghana à la suite d’une pétition mise en place par des universitaires et des étudiants de l’institution.

Le gouvernement du Malawi a répondu en déclarant que la statue visait à reconnaître le rôle de Gandhi dans la lutte contre le colonialisme en Inde et en Afrique. Le Malawi partage de bonnes relations avec l’Inde qui prévoit de construire également un centre de conférence Mahatma Gandhi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here