La chute de Gandhi

0
294
gandhi
Photo : Radio Univers

Une statue de Gandhi, a été retirée d’un campus universitaire à Accra.

Au Ghana, la journée de mercredi a été marquée par la chute de la statue de Mahatma Gandhi, installée il y a trois ans. En l’espace de quelques instants, le monument a été arraché à l’aide de plusieurs personnes au cœur de la place de l’Université du Ghana. Il n’en reste plus que le socle, où quelques conférenciers et étudiants se rassemblent, le poing levés, célébrant une victoire symbolique.

La statue de Gandhi a longtemps été le sujet de discussion sur le campus de l’Université du Ghana, la pétition lancé par Gborbilor Aberqu s’étant ajoutée à la controverse sur le racisme du leader de l’indépendance indienne. À la suite de cette révélation, le gouvernement du Ghana à l’époque avait annoncé que la statue serait déplacée peu de temps après avoir été dévoilé en 2016.

La statue a désormais disparu du paysage.

Honorer les héros Africains

C’est une évidence pour tous, mais pas encore une réalité sur le terrain. Beaucoup de pays Africains ont encore du mal à honoré de façon convaincante ses héros.

Photo: Emmanuel Dzivenu/JoyNews

Le professeur Kofi Asare Opoku, président du Centre d’études Kwabena Nketia pour l’Afrique, a soutenu le mouvement, affirmant que des institutions telles que l’Université du Ghana devraient honorer les héros Africains plutôt que des personnalités emblématiques d’ailleurs.

« Quel que soit la bonté de Gandhi, il peut être formidable pour les indiens, mais pour nous, nous avons nos propres héros, des hommes et des femmes de l’histoire Africaine, que nous ne connaissons pas. Nous avons donc besoin de nos propres héros, car ce sont eux qui peuvent nous inspirer », a-t-il expliqué.

« Si vous prenez des héros étrangers, vous penserez toujours que la grandeur est réservée aux étrangers. Mais nous avons ici nos propres figures emblématiques que nous devons vénérer et honorer pour devenir une source d’inspiration pour nos jeunes. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here